Bien-être sexuel

Conseils pour surmonter les restrictions publicitaires en matière de bien-être sexuel

Les plateformes de réseaux sociaux n'aiment pas promouvoir les sex toys. La plupart des plateformes de réseaux sociaux ont une notion assez rétrograde de la sexualité, censurant constamment les sex toys qui favorisent le bien-être sexuel tout en donnant libre cours aux comptes masculins qui objectivent le corps féminin.

YouTube place les sex toys dans la même catégorie que la pornographieen leur interdisant de promouvoir la satisfaction sexuelle". Voici la politique de Facebooksur les produits et services pour adultes  : "Les publicités ne doivent pas promouvoir la vente ou l'utilisation de produits ou de services pour adultes, sauf si elles font la promotion du planning familial et de la contraception. Les publicités pour les contraceptifs doivent mettre l'accent sur les caractéristiques contraceptives du produit et non sur le plaisir sexuel ou l'amélioration des performances sexuelles".

Avec ces notions dépassées de la sexualité en place, il est presque impossible pour les créateurs de produits de bien-être sexuel de développer leur activité. Ces dernières années, les marques de bien-être sexuel ont tenté de remettre en cause les restrictions publicitaires des plateformes sociales en exposant les doubles standards dans les publicités qu'ils autorisent ou interdisent.

Si vous dépendez des plateformes de médias sociaux pour promouvoir vos produits de bien-être sexuel, vous vous demandez peut-être comment contourner ces restrictions. Vous trouverez ci-dessous dix conseils pratiques sur la manière de contourner les restrictions en matière de publicité pour le bien-être sexuel.

Faites-les passer pour quelque chose d'autre, comme une lampe ou un masseur.

La première chose que vous pouvez faire est de changer votre message. Au lieu de les promouvoir activement comme un vibromasseur ou un sex toy, faites-les passer pour autre chose - une lampe, un objet de décoration, un masseur, etc. Par exemple, Obii de Biird est un jouet sexuel à succion clitoridienne qui ressemble à un oiseau de couleur pastel et qui comprend une source de lumière intégrée. Cela nous permet de le faire passer pour une lampe plutôt que pour un produit pour adulte. Dans le passé, les vibromasseurs étaient souvent annoncés comme des masseurs de dos pour passer la censure.

Bien entendu, l'utilisation de cette méthode pour la publicité a ses limites. Si le sex toy ressemble clairement à un sex toy ou est de forme phallique, il peut être difficile de convaincre les modérateurs de la censure qu'il s'agit simplement d'un masseur. Si vous ne disposez pas d'un design explicite, le faire passer pour autre chose peut vous empêcher d'attirer la clientèle que vous souhaitez réellement. Les modérateurs de la censure moderne sont beaucoup plus prudents lorsqu'il s'agit de produits commercialisés comme masseurs", donc il y a de fortes chances pour qu'ils voient clair dans votre ruse.

Cela vaut quand même la peine d'essayer !

Évitez d'utiliser un langage graphique ou des éléments visuels. Utilisez plutôt des sous-entendus ou de l'humour.

Lorsque vous faites la promotion de votre sex toy, essayez d'éviter le langage graphique ou les éléments visuels. Et par graphique, on parle même des termes anatomiques comme "vagin". La plupart des plateformes de réseaux sociaux laissent aux modérateurs le soin de déterminer si un message est ou non sexuellement explicite. Et en raison de nos préjugés culturels, les messages qui font référence au "vagin" ou à tout ce qui a trait à l'anatomie féminine sont instantanément censurés. En fait, il a récemment été constaté que Facebook bloquait même les publicités pour les traitements de la ménopause qu'il classait dans la catégorie "produits pour adultes", et le terme "ménopause" lui-même était jugé inapproprié.

Il en va de même pour les images. En faisant la promotion de votre jouet sexuel,il faudra le dépouiller de tout ce qui peut être considéré comme suggestif, même de loin. Les mêmes normes ne s'appliquent pas aux marques centrées sur les hommes. Une publicité Durex pour des préservatifs extra-larges montrait une femme meurtrie et blessée avec des pansements autour de la bouche, avec le slogan Pauvre femme... (ou peut-être chanceuse) ?" L'annonce était autorisé à se présenter sur Facebook même si Durex l'a fait tomber au milieu des controverses. Alors que les produits destinés aux hommes sont autorisés à diffuser des publicités qui correspondent clairement aux critères de Facebook à savoir "sexuellement suggestif", les produits de bien-être sexuel féminin sont pénalisés pour des slogans tels que vous passez en premier".

Le système n'est pas juste. Mais nous pouvons trouver des moyens de le contourner.

Essayez l'angle médical.

Facebook a deux règles pour les produits pour adultes avec lesquels vous pouvez jouer. Premièrement, il n'autorise que les produits pour adultes qui favorisent le planning familial et les contraceptifs. Deuxièmement, il n'autorise ces produits que s'ils sont axés sur des messages non sexuels. Par exemple, "des préservatifs gratuits dans votre centre de santé étudiant local" est autorisé, mais "des préservatifs pour améliorer votre plaisir" n'est pas autorisé. Si vous vendez un lubrifiant, vous pouvez l'appeler un médicament contre la sécheresse vaginale pour les femmes ménopausées - vous pourrez quand même être censurés mais au moins, vous aurez plus de chances.

Trouvez des moyens innovants de promouvoir indirectement votre marque.

Lioness est une marque de vibromasseurs intelligents qui a eu une campagne assez réussie sur Instagram et Facebook, les plateformes de réseaux sociaux les plus strictes pour les produits de bien-être sexuel. Lioness a tourné des vidéos de femmes lisant les commentaires positifs des clients tout en fixant la caméra. Il n'y a aucun contenu ou implication sexuelle, juste des femmes qui lisent les commentaires de leurs clients. Bien que ce ne soit pas l'idéal, vous pouvez trouver d'autres moyens innovants de faire passer le message sans censure.

Promouvoir la marque sur les réseaux sociaux via d'autres plateformes comme le crowdfunding.

Comingle est une autre startup de sex toys qui a réussi à promouvoir ses publicités sur Facebook. Au lieu de promouvoir leurs produits sur Facebook (ce qui aurait été impossible), ils ont collecté des fonds grâce à une plateforme de crowdfunding appelée Indiegogo. Comme Indiegogo n'est pas officiellement une plateforme de produits pour adultes, ils peuvent promouvoir ce qu'ils veulent sur leurs pages Facebook - c'est ainsi que Comingle a réussi à infiltrer Facebook indirectement.

Faites en sorte que vos clients en fassent la promotion.

La meilleure façon de promouvoir une marque, même une marque de sex toys, est de faire en sorte que vos clients l'aiment. Demandez à vos clients d'en discuter, de partager ses informations sur les réseaux sociaux et de partager ces messages sur vos comptes. Si un client aime un produit, les plateformes de médias sociaux ne peuventles censurer parce qu'ils sont protégés par la liberté d'expression. Bien entendu, pour obtenir vos premiers clients, vous devrait faire de la publicité sur ces plateformes en premier lieu ce qui représente en soi un dilemne.

Rédiger une pétition et obtenir des signataires.

Enfin, vous pouvez rédiger une pétition et obtenir suffisamment de signatures pour obliger les plateformes de réseaux sociaux à revoir leurs orientations politiques. Les pétitions pour le changement fonctionnent - un bon exemple est Le projet SCAR, une série de photographies post-mastectomie de jeunes survivantes du cancer du sein. Le projet SCAR a été interdit sur Facebook, même si les images étaient loin d'être "sexuellement suggestives", visant à mettre en évidence les conséquences physiques et émotionnelles du cancer du sein. Après que leur pétition en ligne ait reçu plus de 20 000 sympathisants, Facebook a finalement cédé et les a laissés revenir sur la plateforme.

Biird fait quelque chose de similaire en ce qui concerne les produits de bien-être sexuel. Nousavons lancé une pétition sur change.org soulignant que les politiques actuelles en matière de contenu pour adultes sont incohérentes, préjudiciables et biaisées à l'encontre des femmes et d'autres communautés marginalisées. Si vous êtes prêts à contester les plateformes de réseaux sociaux et leurs politiques discriminatoires, veuillez signer notre pétition pour faire changer le status quo.

À propos de l'auteur
Ellie Cooper
Ellie est une écrivaine indépendante et une passionnée de Plaisir avec un grand P. Elle est très à l'aise à parler de vagins, escalader des montagnes et manger des aliments épicés, mais pas avec le stationnement parallèle. Elle vit avec un chat très grassouillet nommé Charles qui aime s'impliquer dans le processus d'écriture en dormant sur son clavier.
Autres lectures
Article précédent
Comprendre les Restrictions d'Instagram sur le Contenu de Bien-être Sexuel